Réseau des Institutions Africaines de Financement des COllectivités locales

nos actualités

Le RIAFCO et son partenaire Fonds Mondial pour le Développement des Villes (FMDV) seront présent aux débats et initiatives présentés dans le cadre de la Conférence du Secrétaire Général des Nations Unies consacrée à l’Action en faveur du Climat, qui se tiendra à New-York aux États-Unis le 23 septembre 2019.

Dans la thématique « Infrastructure, Villes et Gouvernements locaux », dont la Turquie et le Kenya sont les champions, sous la coordination d’ONU-Habitat, le RIAFCO présentera une initiative sur la stratégie et le plan d’action d’une Alliance Mondiale des IFCL dans le cadre du financement des actions de lutte contre les effets des changements climatiques au niveau local.

Cette  initiative s’inscrit dans la continuité des   actions engagées lors du Sommet Habitat III entre les IFCLs.  

Le RIAFCO est une plateforme panafricaine de douze (12) institutions spécialisées dans le financement du développement local. Il a été créé en 2014 avec pour objectifs de promouvoir l’échange de bonnes pratiques, de renforcer les capacités des institutions membres et de faire le plaidoyer en vue de la reconnaissance desdites institutions comme force de proposition et acteurs majeurs dans la mise en œuvre des politiques publiques au niveau local et des grands agendas de développement au niveau mondial.

Le Réseau entend ainsi saisir les opportunités offertes par ce Sommet sur le Climat pour continuer à sensibiliser les partenaires au développement sur la nécessité d’un partenariat agissant à l’échelle mondiale et en soutien au renforcement stratégique des Institutions de Financement des Collectivités locales (IFCL) établies par les États.

Il  démontre ainsi que l’Afrique se situe à l’avant-garde de l’Action d’ingénierie financière vers ses collectivités et de leur intégration dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques et pour la transition de nos économies en réponses aux conséquences déjà visibles de ces changements.

Pour appeler les états membres du RIAFCO au soutien de l’initiative, Le Ministre de la Décentralisation et du Développement Local du Cameroun, pays hôte du RIAFCO et Tutelle du FEICOM, a écrit aux  ministres en charge des collectivités locales des pays membres du RIAFCO.

Aussi, pour le soutient de cette initiative, chaque pays membre du RIAFCO doit plaider auprès des ministères  en charge de l'environnement et des affaires étrangères. Ce soutien des États membres du Réseau permet de démontrer le leadership des gouvernements africains ainsi que leurs institutions dans un processus de financement. Il permet aussi de montrer que l'Afrique se situe à l'avant-garde de l'Action d'ingénierie financière vers ses collectivités et de leur intégration dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques et pour la transition de nos économies en réponses aux conséquences déjà visibles de ces changements.

Nos tweets

Newsletter