Réseau des Institutions Africaines de Financement des COllectivités locales

nos actualités

L’Assemblée Générale de Marrakech « Marrakech : Projection sur la triennale 2019- 2021 du Riafco »

Le 22 Novembre 2018 s’est tenue à Marrakech la 5ème Assemblée Générale Elective du RIAFCO en marge du 8ème sommet Africités. Ces assises ont connues la participation du Ministre de l’Intérieur de Madagascar, de l’Ambassadeur du Cameroun au Royaume du Maroc, et de 30 délégués.
Deux temps forts ont marqués les travaux : (i) La cérémonie protocolaire  et (ii) les travaux à huit clos. Sur le plan protocolaire, le Président sortant du Riafco a souligné l’hospitalité marocaine, a remercié les CGLUA et la Ville de Marrakech, pour l’organisation des  assises.

Un bilan triennal 2016-2018 a été fait par le présidentsortant, le DG du Feicom qui a saisi l’opportunité pour remercier le Gouvernement camerounais pour ses appuis multiformes au réseau La triennale est marquée par le renforcement Institutionnel, l’échange entre pairs et renforcement des capacités, le plaidoyer et la représentation internationale. Le plaidoyer a permis la reconnaissance des IFCL comme catalyseur des ressources  pour un développement local pérenne.

Monsieur Lazare DJAHI, Directeur Général de la Décentralisation et du Développement Local au Ministère de l’Intérieur de Côte d’Ivoire a mis en exergue les objectives du Riafco et le soutiens de son pays pour la consolidation de celui-ci et l’implémentation du plan d’action triennal.

Monsieur Youssifou MOUHAMADOU, Ambassadeur du Cameroun au Royaume du Maroc au nom du Ministre de la Décentralisation et du Développement Local du Cameroun empêché a salué les activités du Riafco qui évolue dans un contexte de décentralisation. Il a apprécié les efforts du Cameroun pour permettre au Riafco de fonctionner de manière optimal et a appelé les partenaires financiers et techniques de continuer à soutenir le réseau.

S’agissant des travaux à huit clos, l’examen du rapport d’activités 2016-2018 axé sur le renforcement institutionnel, le plaidoyer, et l’échange d’expérience et de bonnes pratiques a été présenté par le Secrétaire Permanent du RIAFCO.  Les résultats palpables des activités sont : l’Arrangement d’Etablissement entre l’Etat du Cameroun et le RIAFCO, l’adhésion au réseau du FPCL de Côte d’Ivoire, la reconnaissance des IFCL comme des catalyseurs de financements vers les territoires, l’organisation des visites d’études et de partage d’expérience, la réalisation de quatre (04) études sur la diversification et la pérennisation des ressources de certaines institutions et l’organisation d’un atelier de restitution desdites études.

En ce qui concerne  le renouvellement des organes de Gestion, la configuration du bureau a été modifiée. Ont été créés les postes de Secrétaire Général Adjoint, de Trésorier Adjoint et de Conseiller.
Le nouveau bureau élu par consensus est composé ainsi qu’il suit :
  • Président : Fonds Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunale (FEICOM) ;
  • Premier Vice-Président : Agence Nationale d’Investissement des Collectivités Territoriales (ANICT- Mali) ;
  • Deuxième Vice-Président : Fonds des Prêts aux Collectivités Locales (FPCL–Côte d’Ivoire) ;
  • Secrétaire Général : Fonds National d’Investissement Communal (FONIC– Burundi) ;
  • Secrétaire Général Adjoint : Agence Nationale de Financement des Collectivités Territoriales (ANFICT– Niger) ;
  • Trésorier : Caisse de Dépôts et Consignations (CDC-Gabon) ;
  • Conseiller : Fonds de Développement Local (FDL) Madagascar.
Par ailleurs, Monsieur Augustin Magloire NKAMLEUN FOSSO a été porté à la tête du Secrétariat Permanent du RIAFCO pour un nouveau mandat de 3 ans renouvelable.

L’assemblée a statué sur le plan d’action triennal 2019-2021 et du budget 2019. Ce plan est structuré autour de 3 principaux axes à savoir, (1) le renforcement des capacités des IFCL, (2) la coopération entre pairs et avec les PTFs et (3) la promotion du rôle des IFCL dans le financement des Collectivités locales. Le budget 2019 sera alimenté par les cotisations, les contributions des partenaires et les produits issus de certaines activités réalisées par le RIAFCO.  La révision à la hausse du taux de cotisation est passée de $ 6000 à € 8000  par membre et par an.

Comme action forte, le FMDV a plaidé et obtenu que le PRADEF participe au renforcement du RIAFCO par l’appui aux IFCL des pays de L’UEMOA et autres membres du RIAFCO en matière de (i) mobilisation des ressources, (ii) relation avec les services de l’Etat, (iii) diversification des services techniques et outils financiers à l’adresse des CT.

Suite à  la rencontre entre  le SP du RIAFCO,  accompagné du Directeur Exécutif du FMDV,  et  le Groupe KfW le 27 juin 2017 à Francfort en République Fédérale d’Allemagne, dans le cadre de l’appui de la coopération financière allemande à la décentralisation au Mali et le renforcement de l’ANICT (PACT VI) , les activités comprenant 3 ateliers (un par an) destinés à  favoriser  les échanges,  les partages et apprentissages entre pairs pour  les IFCL africaines  ainsi que des études  de benchmarking entre  les IFCL seront   appuyées par  la Kfw Banque pour la période  2019-2021.

Comme  recommandations, il a été demandé l’ouverture du réseau à d’autres IFCL africaines, de susciter leur adhésion, et de rechercher des ressources additionnelles en vue de réaliser le plan d’action. L’ (ANAFIC-Guinée) a été admis comme membre tandis que le Conseil des Collectivités Territoriales de l’Union Monétaire  Ouest Africaine (UEMOA) a été admis comme partenaire technique au réseau.

Par ailleurs, les partenaires notamment le Fonds Mondial pour le Développement des Villes (FMDV) et l’United Nations Capital Development Fund (UNCDF) ont réaffirmé leur engagement à soutenir le réseau à travers des programmes et autres initiatives pertinentes mises en œuvre en Afrique.

Nos tweets

Newsletter