Réseau des Institutions Africaines de Financement des COllectivités locales

nos actualités

Echange thématique dans le cadre de partage d’expérience entre la Guinée Conakry et le Cameroun

Le programme d’appui aux Communautés villageoises de Guinée Conakry (PACV) en Visite d’échange et de partage des expériences avec le Fonds d’Equipement et d’Intervention  Intercommunal (Feicom) du Cameroun, le 13 avril 2018.

Dans la perspective de la maturation de l’ANAFIC une délégation Guinéenne conduite par Monsieur Traoré Moussa Philan, Conseiller Technique Principal au Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation de Guinée au contact de l’expérience Camerounaise à travers le FEICOM en matière de financement des Collectivités Locales.

Le Directeur Général du Feicom a présenté son  IFCL (ses missions, ses ressources). Il a particulièrement insisté sur le mécanisme de péréquation entre les Collectivités qui sous-tend la politique de solidarité et de redistribution des ressources fiscales des Communes Camerounaises.
L’acquis majeur du FEICOM est la pérennité de ses ressources financières qui sont adossés sur la fiscalité locale.

Monsieur Philippe Camille AKOA qui est le Président du RIAFCO a également présenté à ses hôtes ce réseau qui est une plateforme panafricaine d’échange de bonne pratique en matière de finance locale.

La délégation Guinéenne a présenté sa vision de développement local qui est ancré sur le programme d’appui aux Communautés villageoises de Guinée Conakry (PACV) chargé de doter les communes rurales des capacités humaines, techniques et financières nécessaires à leurs développement.

Ce programme (2000-2018) comprenait trois phases. Les acquis du  programme vont être consolidés par l’Etat Guinéen dans le cadre de l’ANAFIC, IFCL Guinéenne qui gère les ressources financières des collectivités locales à travers  le Fonds National de Développement des Collectivités Locales (FNDL), alimenté par 15% de ressources minières du pays.

D’autres sujets tels que le renforcement des capacités, la gestion des ressources transférées les relations avec les tutelles et les services déconcentrés de l’Etat ont été abordés ainsi que la gestion des ressources humaines, les conditions d’accès au financement du Feicom…


Nos tweets

Newsletter